EDITORIAL

Sanblé nou pli fò !

Il est aujourd’hui de notre responsabilité de Guadeloupéens de construire une société de progrès et de justice sociale, libérée du joug de la domination coloniale et à terme de l’exploitation capitaliste

La campagne «Déposons les armes !» et son prolongement

Cette action qui implique et responsabilise les citoyens peut contribuer à pacifier les relations dans les familles et les voisinages. Mais, il nous faut être clairs, elle ne réglera pas la question de la grande délinquance et du grand banditisme…

Chlordécone : Un crime d’Etat !

L’audition de ces minis- tres, poussés dans leur dernier retranchement, et informés des vérités déjà enregistrées, a per- mis de briser l’omerta ins- tauré au plus haut niveau des institutions de l’Etat depuis des années.

La pauvreté n’est pas une fatalité

La pauvreté n’est pas une fatalité, c’est la conséquence du colo- nialisme, du néo colo- nialisme, du pillage des ressources de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique latine et de la Caraïbe par les puissances impé- rialistes occidentales.

L’unité d’action

L’unité passe nécessaire- ment par un accord poli- tique sur l’objectif straté- gique que nous assi- gnons aujourd’hui à notre lutte pour la déco- lonisation, sur les voies et moyens pour y parvenir et sur un projet global, capable de d’entraîner l’adhésion et...

L’unité d’action

L’unité passe nécessaire- ment par un accord poli- tique sur l’objectif straté- gique que nous assi- gnons aujourd’hui à notre lutte pour la déco- lonisation, sur les voies et moyens pour y parvenir et sur un projet global, capable de d’entraîner l’adhésion et...

Fò pa twota baré nou !

Il n’y aura pas de change- ment dans la gouver- nance sans une indispen- sable cohésion entre toutes les forces du chan- gement, qui doivent de toute urgence, coordon- ner leurs actions. La ten- dance actuelle doit être inversée. Le peuple ne doit plus se c...

Difé si nou an pèyi-la !

A bien réfléchir il se pourrait que se surajoute «une certaine chaleur», provenant des feux depuis quelques temps allumés chez nous. Une chaleur angoissante, pro- voquée par les questions que beaucoup d’entre nous se posent sans arrêt et sans pouvoir trouver ...

Le communisme est mort ? Mon oeil, nous dit René Bélénus

Que René Bélénus soit valentiniste ? SFIO nostalgique? Assimilationniste ? C’est son choix, c’est son droit le plus absolu. Chacun a les amis qu’il mérite. Il peut «pêcher» avec lui dans la man- grove, pousser ensemble les bouses des vaches pour boire l’eau ...

Le Chemin de l’émancipation

Il est plus que temps, que les organisations anticolonialistes s’accor- dent sur un projet global, économique, social écologique, culturel et politique, c’est-à-dire sur un projet d’émancipa- tion politique qui porte des réponses aux pro- blèmes qui relèven...

Vakans oui… Mais ne baissez pas la garde !

Cette vigilance s’impose d’autant plus que cette période de «vakans» s’ouvre dans une société fortement en crise avec les problèmes qui affectent les secteurs : de l’eau, de l’hôpital, de l’éducation nationale, de l’environnement, du littoral, des échanges commerci...

Vakans oui… Mais ne baissez pas la garde !

Cette vigilance s’impose d’autant plus que cette période de «vakans» s’ouvre dans une société fortement en crise avec les problèmes qui affectent les secteurs : de l’eau, de l’hôpital, de l’éducation nationale, de l’environnement, du littoral, des échanges commerci...

Le Congrès et après ?

Le défi que nous devons relever, c’est de gagner une majorité de Guadeloupéens à s’engager résolument dans le choix de la responsabilité politique, il faut pour cela s’accorder sur un Projet Commun Guadeloupéen, un projet global, politique, écono- mique, social...

Président Félix Proto : Le vrai bâtisseur de la Guadeloupe

Proto et son équipe ont voulu pousser la décentralisation le plus loin possible pour espérer montrer ses limites, et nourrir le désir d’aller à plus de responsabilités pour les Guadeloupéens chez eux. «La Guadeloupe d’abord !» C’était son leitmotiv.

Rendez-vous avec Gerty, à Galbas !

Gerty Une femme, qui, malgré les entraves d’une société dominée par la gent masculine, a sus’imposer aux plans professionnel, politique et humain. Elle a su inculquer aux femmes guadeloupéennes le désir de lutter contre la misère, l’exploitation masculine et...

Rendez-vous avec Gerty, à Galbas !

Gerty Une femme, qui, malgré les entraves d’une société dominée par la gent masculine, a sus’imposer aux plans professionnel, politique et humain. Elle a su inculquer aux femmes guadeloupéennes le désir de lutter contre la misère, l’exploitation masculine et...

Gerty : Une boussole pour la Guadeloupe, dans le XXI ème siècle

Gerty est pour nous une boussole, par ses grandes qualités humaines qu’elle a eu le mérite de mettre au service des travail- leurs et des plus dému- nis. En se plaçant avec courage et lucidité sous la bannière de l’idéolo- gie Marxiste-Léniniste.
1 2 3 Page 4 5 6 7 8 9 ... 11